Noce de péquin

À méditer

 

La mandarine est en chaleur.  Canard, fou d'amour, éclate de couleur,

tant, qu'il en transmue son environnement.  Miró pourrait y voir son œuvre.

Nul ne s'y trompe cependant, sauf les mirauds des yeux et du cœur :

pollution, résignation et incurie demeurent ; la nature se meurt.

Le mandarin fuit la destruction de son biotope et colonise de nouveaux sites.

Apprécié comme ornement, méprisé comme métèque, suspect comme parasite.

Sans confiance toutes nouveautés et questionnements sont illicites :

préjugés, peur et égoïsme demeurent ; l'amour se meurt...

Canard mandarin mâle en livrée nuptiale, sur l'Aare à Thoune au pied de l'écluse « Untere Schluse ».

Technique : huile sur toile. 

Format : 116 x 48 cm.  Février 2016.

Signé en bas à gauche

daté et signé au dos. 

Prix : CHF 800.-

© 2017 Michel Lemaire

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now