Val-cimonieux et Val-mélique

À méditer

 

Val Maira ou Macra en langue piémontaise et occitane désigne une « vallée maigre » ; maigre par la pauvreté de ses ressources, par ses paysages escarpés, arides et sauvages, par ses villages isolés, parfois déserts.

Val Maira est cependang une vallée éblouissante de beauté et de vie, luxuriante par endroit.

Au contraire du règne animal, la « maigreur » végétale est une promesse plus qu'une épreuve. Promesse d'une biodiversité extraordinaire que les sols surfertilisés, et les traitements intensifs mettent en péril.

La monoculture a trouvé son pendant dans la pensée unique.  L'humain gavé, « chimisé », formaté, se ferme à la diversité, qu'elle soit ethnique, biologique, sociologique...

 

L'humain comme les plantes a besoin d'eau et de lumière pour réussir sa « photosynthèse ».

Sans affection, sans tendresse, je suis comme une plante qu'on oublie d'arroser.

J'ai besoin d'eau, où est ma source ?

Sans confiance et sans espérance je suis comme une jeune pousse sous le boisseau.  J'ai besoin d'espace et de lumière, quel est mon ciel et mon soleil ?

Val Maira, au Nord de l'Italie (Piémont / Occitanie).  Vue sur les Alpes à la frontière franco-italienne.

Technique : huile sur toile.  Format : 200 x 48 cm.  Septembre 2016

Signé en bas à droite; daté et signé su dos.

Prix : 1'500 chf.-

© 2017 Michel Lemaire

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now