Coloriage

La lumière se fait pâle et mesurée. Le premier gel a brûlé les landes.

Le bétail a déserté les alpages. Les humains ont suivi.

Le ciel est lourd de menaces. La neige bientôt étendra son linceul.

C'est un temps d'abandon, de solitude, de lutte ; presque de désespoir.

 

En perdant sa chlorophylle la plante met en lumière ses ors, ses jaunes, ses oranges.

Fertile en imagination elle invente des rouges écarlates.

Ses couleurs sont un cri, un espoir, une annonce.

Qui eu cru que la nature en son déclin cachât tant de ressources, de beautés, de générosités.

 

Souvent les épreuves révèlent des couleurs ignorées.

En perdant de sa vigueur la vie s'ouvre à de surprenantes richesses intérieures

S'offre une palette de sensibilité, de tendresse, d'altruisme.

Saurons-nous jamais les couleurs de l'agonie ? Certains lui assurent un l'éclat sans pareil.

 

Il n'y a pas que la montée qui soit exaltante, la descente aussi à ses enchantements ;

à condition que l'on ai exercé son corps, entraîné son regard, approfondi sa pensée,

ou tout simplement cru en un monde en couleur.

Descente du Fénestral vers le lac supérieur de Fully.

Huile sur toile

100 x 53cm

Avril 2017.

Signé en bas à droite.

Daté et signé au dos.

Prix : 950- CHF

© 2017 Michel Lemaire

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now