50815278_585048338586064_901734572413576

"Le héron de Saillon"

La Fontaine fait à l'oiseau un mauvais procès.
Qu'il soit altier, long des pieds, du bec et du cou,
ne le fait pas prétentieux, dédaigneux ou fou. 
Cette image déformée le suit désormais.

Immobile, confondu à son environnement,
héron se veut attentif, discret, prudent. 
À son insu, derrière ou de côté, une ombre,
mouvante, déformante, en tache sombre,
le trahit, le salit, le défigure, l'humilie. 
Son auguste beauté, sa fierté, on oublie.

Aurait-on vu l'oiseau s'il n'y avait eu ce leurre,
cette caricature pour faire son malheur ?

Ce qu'en premier l'on voit, rapporte ou suppute,
les ombres, défauts, fantasmes qu'on vous impute, 
les apparences que l'on brocarde ou glorifie, 
sont des mensonges, calomnies ou perfidies.

Parangon de patience, héron est un Veilleur. 
Le temps rend justice, il révèle en profondeur,
des êtres et des choses leur vraie valeur.
Parole de pasteur et de ... commissaire priseur.

Description : Saillon sous la neige.

Technique : huile sur toile.

Format : 60 X 60 cm.

Date : Janvier 2019

Prix: CHF 800.-

© 2017 Michel Lemaire

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now