aVERTure

Vert, colorant d'abord primaire,

très instable, toxique, méprisé.

Il ne fut réhabilité

qu'une fois bleu et jaune mélangé ;

stable, salubre, mais relégué

au rang des couleurs secondaires.

 

Vert j'espère, dit le populaire.

C'est plus qu'une belle assonance,

c'est une vraie ressemblance.

La vie colorée d'espérance

est belle, forte et immense.

Certains la diront précaire,

fragile, hasardeuse, primaire.

Certains en feront un mélange

de rires jaunes et de fleurs bleues.

Je la peins comme un pont étrange,

élevé, ferme sur ses pieux.

Elle enjambe bien des malheurs,

des fatalismes et des peurs.

 

La vie n'est pas rose elle est verte.

La vie n'est pas grise elle est verte.

La vie n'est pas close mais ouverte.

Elle n'est pas soumise mais offerte.

Il est temps de se mettre au vert.

C'est une rage de vert sur la terre.

C'est comme un bonheur d'être, j'espère.

Sous-bois, lac et pont (situation inconnue)

Technique: Huile sur toile

Format: 60 x 42 cm

Mai 2017

Signé en bas à gauche

 Daté et signé au dos.

Prix : 800.- CHF

© 2017 Michel Lemaire

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now