IMG_2086 (2).JPG

Fanal au final

À méditer

 

De toute sa force et sa rage, avec un irrésistible et imbécile acharnement, la vague frappe le rocher. Elle refuse toutes limites, s'élance, se brise, recule, s'élance à nouveau, provoque le chaos dans ce qui aurait pu être une houle tranquille. Les raisons ? Multiples et cachées, incontrôlables : le vent du large, les courants et le relief sous-marin, les astres et les mouvements sismiques ...

 

Multiples et cachés, incontrôlables, sont les remous du monde, ses ambitions, ses guerres, ses tourments. Tant, qu'il nous semble impossible d'en ralentir les méfaits.

Comme une bouteille à la mer nous sommes livrés à des « vagues scélérates ».

Le hasard fait mal les choses, immanquablement il en résulte plus de perdants que de gagnants.

 

Cependant, pour celui qui garde le regard libre au milieu des éléments hostiles,

toujours demeurent la clarté du ciel et les lumières de la côte.

Une espérance fragile qui suffit pour rester à flot.

La bouteille à la mer devient boussole, bouée, fanal.

Description du Tableau : Ressac ; vagues se brisant sur un rocher. Sanremo, It.

                                           

Technique : huile sur toile.

Format : 65 x 40 cm.

Date : novembre 2018

Signé en bas à droite ; daté et signé au dos.

 

Prix : CHF 800.-

© 2017 Michel Lemaire

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now