IMG_6344.JPG

Géant de Saillon, roche anthropomorphique 

À méditer
 

Les géants hantent l'histoire de toutes les civilisations. Si les reptiles terrestres, marins ou volants ont eu leurs formes monstrueuses, pourquoi pas l'humain ?

Besoin de se faire peur, de se convaincre que l'on est plus fort... les géants sont bien présents dans l'imaginaire collectif.

Géant. Le mot a pris aujourd’hui une occurrence particulière, courante et effrayante.

- Les « Géants du Web » asservissent des milliards d'utilisateurs ; autant de proies pour les escrocs et les cybercriminels.

- Les « Géants agroalimentaires » polluent, accaparent les terres, l'eau, affament et exploitent.

- Les « Géants de la pharma », dévoyés par leur cupidité, mettent en péril la santé et la sécurité de nombreux patients.

- Les « Géants de la pétrochimie », myopes et irresponsables, annihilent le passé et hypothèquent l'avenir.

Et que penser des chantiers géants, paquebots géants, parkings géants, complexes géants ...

Frénésie de croissance et démesure qui, sans doute, apportent d'indéniables progrès en terme d'efficacité, rapidité, coût, innovations, informations ... mais qu'en est-il des valeurs morales et éthiques, de l'exploitation des plus faibles, des monopoles, du conformisme des esprits ?

Le géant de Saillon grimace sous son beau feuillage. L'eau prend la couleur du sang.

Aucun Géant ne peut cacher son aspect malsain, sauvage, inhumain.

La nature ne supporte pas les excès. Révolte ou cataclysme, les Géants disparaîtront à l'instar des dinosaures. Dénouement douloureux, régulation nécessaire pour que se déploient l'espace de liberté, l'élan de probité, l'éveil à l'espérance, dont dépendent notre bonheur, notre honneur et notre destin.

M.L.

Pour info ... À Saillon, les gorges de la Salentze ont une histoire prestigieuse. C'est là que le peintre Gustave Courbet a peint une toile représentant le « géant » vers 1865. C'est là que le faux monnayeur Farinet (« Robin des Bois valaisan »), bloqué par la police, a trouvé la mort en 1880.

C'est aussi dans cette gorge que coule une source d'eau chaude ( ~ 20°) exploitée par les Bains. Cette eau légèrement iodée a permis aux habitants de Saillon qui la buvaient d'éviter les maladies fort répandues du goitre et du « crétinisme ». Cette découverte médicale a amené la Confédération à imposer l'adjonction d'iode dans le sel dès 1922.

 

Huile sur toile, 73 cm x 40 cm

Description du Tableau : roche anthropomorphique le long de la Salentze.

                                          1913 Saillon VS

Technique : huile sur toile.

Format : 73 x 40 

Octobre 2020